Royaume-Uni : Boris Johnson s'excuse pour le "partygate" mais ne calme pas la tempête

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le "partygate" a fait son retour à la chambre des Communes, au Royaume-Uni . Et Boris Johnson a officiellement présenté ses excuses, mercredi à l'occasion d'une séance de questions pour sa présence à une fête à Downing Street en plein confinement en 2020. Le chef du gouvernement a notamment affirmé qu'il pensait se rendre à un événement professionnel. Ce mea culpa ne passe pas pour l'opposition travailliste dont le chef de file, Keir Starmer, l'a exhorté à plusieurs reprises à démissionner. Le responsable de gauche a jugé la défense du dirigeant "insultante" à l'égard du peuple britannique.

Ces excuses étaient également attendues chez les conservateurs, où la pression monte pour pousser "BoJo" vers la sortie. "Je n'ai jamais entendu d'excuses aussi abjectes de la part d'un ministre du gouvernement", a notamment déclaré le député conservateur Christopher Chope après la session au parlement. Plusieurs membres du parti conservateur l'ont également appelé à démissionner avant même les résultats de l'enquête interne, vers laquelle Boris Johnson a renvoyé et dont les conclusion s'annoncent déterminantes. Mercredi, le quotidien conservateur Daily Telegraph titrait "Johnson perd le soutien des Tories", mettant en avant l'appel à la démission lancé par Douglas Ross, chef de file du parti en Écosse. 

Le mail d'invitation révélé

Malgré une perte de soutien, le renversement du chef du gouvernement ne semble pas encore à l'ordre du jour, mais n'est plus tabou pour le camp conservateur, pe...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles