«Le Parti socialiste a répondu aux points de programme importants pour nous», affirme Corbière

Les gauches sont-elles réconciliables ? "On a bien travaillé", a confirmé le député de La France insoumise Alexis Corbière sur Europe 1, après l'annonce du Parti socialiste d'un accord avec le parti de Jean-Luc Mélenchon en vue des élections législatives de juin prochain. "Le travail n'est pas fini", a-t-il tempéré au micro de Dimitri Pavlenko, mais "c'est une discussion sérieuse" : "Le Parti socialiste a répondu aux points de programme qui pour nous étaient importants pour engager une discussion politique."

>> Retrouvez l'entretien tous les matins à 8h13 sur Europe 1 ainsi qu'en replay et en podcast ici

"Chaque force aura un groupe parlementaire"

Et de préciser qu'il s'agit "de créer une dynamique politique dans laquelle chacune des forces est respectée et se retrouve, et nous prenons l'engagement que chaque force aura un groupe parlementaire". Le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon a détaillé la volonté de "créer une architecture un peu nouvelle avec un intergroupe dans lequel ces groupes puissent discuter", si la gauche est majoritaire à l'Assemblée nationale à l'issue des législatives.

La France insoumise veut même aller plus loin avec "un nouveau cadre politique", sous la coupole de l'Union populaire , "soit la possibilité d'avoir des lieux de débat politique et de régulation politique qui ne sont pas uniquement des rapports de force brutaux" tels que cela a pu être le cas "par le passé", a-t-il encore exprimé.

Retraite à 60 ans, Smic à 1.400, rétablissement de l...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles