Parti socialiste : le ton monte entre Hamon et Valls

France 2

Entre

Manuel Valls et Benoît Hamon, jamais la fracture n'a été aussi grande. Hier soir, mardi 14 mars, Manuel Valls était devant ses partisans dans une salle de l'Assemblée nationale. Le perdant de la primaire a des mots tranchants. Il accuse Benoît Hamon de "dérive" et "d'une forme de sectarisme". Manuel Valls met en garde : "Il faudra tenir le pays. Si la gauche est incapable d'être responsable, elle sortira de l'Histoire", a-t-il dit.

Vers un ralliement à Macron ?

Il a aussi expliqué que donner son parrainage à Hamon "serait incompréhensible pour les Français". Réplique immédiate du candidat. Pour lui, l'ancien Premier ministre se renie. "Moi, je ne me sens pas trahi, mais les électeurs de la primaire, peut-être. Le respect de la parole donnée, c'est important", a commenté Benoît Hamon. Pour autant pour l'instant, Manuel Valls n'annonce pas son ralliement à Emmanuel Macron.

Retrouvez cet article sur Francetv info

VIDEO. "Envoyé spécial". Un témoin accuse des proches de Marine Le Pen d'être nostalgiques du nazisme
VIDEO. Aymeric Chauprade, ex-éminence grise de Marine Le Pen, dénonce "l'emprise" de son entourage
REPLAY. Regardez l'intégralité de "L’Entretien politique" avec Nicolas Dupont-Aignan sur France 2
Politique : le mouvement populiste en Europe
Vaucluse : François Fillon chahuté lors de son meeting à Pertuis ce mercredi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages