Le Parti communiste chinois est-il toujours… communiste ?

·1 min de lecture
La Chine a « fêté » les 100 ans du Parti communiste chinois.
La Chine a « fêté » les 100 ans du Parti communiste chinois.

« C?est le devoir sacré de tous les communistes chinois de constamment développer le marxisme », déclarait, le 5 mai 2018, Xi Jinping, à l?occasion de la célébration du 200e anniversaire de la naissance de Karl Marx. Ce jeudi, le premier secrétaire du Parti communiste chinois (PCC) l?a honoré pour les cent ans du parti. Vêtu fièrement du costume révolutionnaire chinois, surnommé « costume Mao », le président de la République populaire de Chine (RPC) harangue une foule galvanisée : « Seul le socialisme a pu sauver la Chine. Seul le socialisme aux caractéristiques chinoises a pu développer la Chine. » Le pupitre depuis lequel il s?exprime, orné d?un marteau et d?une faucille, rappelle aux quelque 70 000 Chinois qui écoutent religieusement son discours sur la place Tian?anmen que ce « socialisme aux caractéristiques chinoises » reste pétri d?une puissante influence marxiste-léniniste.

Le logiciel idéologique du PCC, créé en 1921 par une poignée d?intellectuels chinois inspirés par la révolution bolchevique, n?a presque pas pris une ride. Il est du moins profondément ancré dans les esprits de ses 90 millions de membres, formés à travers la lecture obligatoire des textes fondamentaux. Il y est par exemple précisé qu?ils ont l?interdiction formelle de croire en une religion, considérée comme incompatible avec la « foi » communiste. Depuis 1949, date à laquelle la RPC fut fondée, le Parti s?est toujours montré critique envers les religions, perçues comme un contre [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles