Le Parti communiste chinois se met en ordre de marche pour son XXe congrès

Plus de 2 000 délégués participeront au XXe congrès du Parti communiste chinois qui débute le 16 octobre prochain. Le PCC est désormais prêt à renouveler sa direction et à reconduire Xi Jinping dans son mandat. Les médias d'État insistant sur le fait que les délégués ont été élus pour assister à l'événement.

De notre correspondant à Pékin,

Un nombre et un mot reviennent dans les médias et sur les réseaux chinois ce lundi. D’abord, ce chiffre de 2 296 délégués, ou le nombre de représentants retenus par toutes les unités du parti, aux différents échelons de l’appareil politique chinois et dans toute la Chine. La liste publiée par le Quotidien du Peuple contient peu de surprise. On y retrouve les noms de tous les dirigeants au sein du Politburo, mais aussi les chefs militaires, les secrétaires du parti et gouverneurs des régions et provinces.

27% de femmes

Par ailleurs, le XXe congrès comptera 12% de représentants issus des minorités ethniques, souvent photographiés dans leurs habits traditionnels devant le Grand palais du peuple à l’ouverture de cette grande messe du parti, d’autant plus importante et singulière cette année, que le président en exercice entend faire un troisième mandat. Il a fallu modifier la Constitution chinoise pour cela. Et la bataille en interne a probablement laissé des traces. Résultat : le mot sur lequel appui la propagande aujourd’hui est celui « d’élection », qui permet de légitimer le renouvellement du numéro un chinois.

Une méthode électorale « ascendante »


Lire la suite sur RFI