Publicité

Le parquet de Paris ouvre une enquête contre l’ex-patron de la Sécurité civile, accusé d’agression sexuelle

Alain Thirion, ancien patron de la sécurité civile impliqué dans plusieurs affaires d’agression et de harcèlement sexuel est sous le coup d’une enquête pour agression sexuelle. Il est notamment accusé d’être entré dans la chambre d’une collaboratrice sans son consentement.

Il avait été  suspendu puis remercié début juillet, il est maintenant l’objet d’une enquête ouverte par le parquet de Paris. Le préfet Alain Thirion, ex-patron de la sécurité civile, se trouvait à Aix-en-Provence, à la fin du mois de juin, pour assister à la cérémonie de sortie de la nouvelle promotion de la sécurité civile, à l’École des sapeurs-pompiers.

Au cours de son séjour, cet homme de 61 ans serait entré, nu et en pleine nuit, dans la chambre d’une de ses collaboratrices pour l’agresser sexuellement. Alain Thirion avait été suspendu presque immédiatement et une mission d’inspection a été diligentée.

Son avocate, Marie-Alix Canu-Bernard, assure qu’il s’agit d’un « malheureux incident » qui ne revêt « aucune qualification pénale » rapporte franceinfo. Mais le parquet de Paris ne l’entend pas de cette oreille : une enquête préliminaire a été ouverte le 23 août, suite à « une dénonciation d’agression sexuelle reprochée à M. Alain Thirion ». L’enquête a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Ce n’est pas la première fois qu’Alain Thirion, ancien préfet de Haute-Corse, fait l’objet de telles accusations. Fin 2019, il avait été mis en cause par Anne Ballereau, la sous-préfète de Calvi, qui avait déposé plainte harcèlement moral et harcèlement sexuel. La plainte avait été classée sans suite par le parquet de Bastia pour infraction...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi