Le parquet financier ouvre une enquête sur les biens d'oligarques russes en France

Une enquête judiciaire visant les biens acquis en France par des oligarques russes proches du président Vladimir Poutine a été ouverte le 1er juillet, a-t-on appris ce lundi de source proche du dossier, confirmant une information du journal français Le Parisien.

L'enquête a été ouverte par le parquet national financier (PNF), une institution spécialisée qui cible les enquêtes pénales les plus complexes dans le domaine de la délinquance économique et financière. Elle a été confiée à l'Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF), selon la même source.

Elle survient après que l'ONG anticorruption Transparency International (TIF) a déposé une plainte fin mai à Paris pour notamment des faits de « blanchiment » visant de possibles biens mal acquis en France par « des hommes d'affaires et hauts fonctionnaires proches de Vladimir Poutine ».

La plainte contre X de l'ONG vise, outre le blanchiment, la non justification de ressources, Transparency International expliquant ainsi « dénoncer le système de capture de l'État russe et de la richesse nationale par » des proches de Vladimir Poutine.

« Intermédiaires, prête-noms, sociétés-écran »

► À lire aussi : Oleg Tinkov, cet oligarque russe qui défie Poutine

(Avec AFP)


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles