"Paroles de scénaristes" : les auteurs dénoncent le mépris dont ils se disent victimes

·1 min de lecture

Cette page Facebook recueille les griefs d’écrivains de films et séries contre certains réalisateurs et producteurs. Brisant l’omerta pour "Marianne", des auteurs acceptent aujourd’hui de donner des noms.

Invisibilisation, appropriation de leur travail, abus de pouvoir… Les connaisseurs de l’audiovisuel n’ont pas attendu “Mank” (2020) de David Fincher pour savoir que, en France, les auteurs sont souvent les grands oubliés du processus de création. La sacralisation nationale de la figure du réalisateur se fait à leur détriment et l’expression " une œuvre de " accorde à ce dernier à peu près tous les lauriers. Pécuniers comme symboliques.Le 1er décembre dernier, “Paroles de scénaristes” est créée. Le lendemain, Sabrina B. Karine y poste, anonymement, le premier message de la page : " Pour le premier long-métrage que j'ai co-écrit avec une autre scénariste, je me suis retrouvée à une avant-première du film dans ma ville natale. La réalisatrice (très connue) était là. Réalisatrice qui est arrivée sur le projet quand le scénario était à l'état de continuité dialoguée. La réalisatrice ne savait pas que j'étais dans la salle. Quand une personne a demandé d'où venait l'histoire, la réalisatrice a raconté qu'on lui avait fait passer un carnet avec un récit qui l'avait bouleversée et qu'elle avait écrit le scénario avec son coscénariste. "Le récit provoque quelques dizaines de réactions. Surtout, il libère la parole. À ce jour, près de 200 auteurs ont témoigné (par post ou...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République

20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?

Rentrée scolaire : 22 établissements scolaires fermés en raison de cas de Covid-19, annonce Jean-Michel Blanquer