Paroles de Français : à quoi rêvez-vous après le déconfinement ?

Sept semaines pour flâner ou pour accélérer, sans restaurant, sans terrasse, sans copain, sans le reste de la famille. Et vous, de quoi rêvez-vous en premier ? "Que mamie puisse profiter de ses petits-enfants", explique un Strasbourgeois (Bas-Rhin). "J’ai envie de rencontrer mes copains, de prendre un verre ensemble", se languit un autre passant. Rêver de voyages ou de reprendre le travail Une heure, à un kilomètre maximum de chez soi, même quand le décor est splendide, ça donne des envies d’évasion. "J’aimerais aller au bord de mer en baie de Somme", confie un Français. Une autre rêve plutôt de voir la montagne. Pour certains, le travail commence à manquer. "Ça devient long de rester à la maison et de tourner en rond, c’est usant à force", déplore un père de famille. "Mes élèves me manquent et j’aimerais bien les retrouver assez rapidement", confie un enseignant". Il faudra également dire au revoir au calme de la ville désertée.