"La parole des femmes doit être entendue": Jean-Luc Mélenchon réagit aux accusations visant l'ex-candidat LFI Taha Bouhafs

Jean-Luc Mélenchon lors de la convention de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) le 7 mai 2022 à Aubervilliers - JULIEN DE ROSA © 2019 AFP

Le leader de la France insoumise compte sur la commission de son parti pour "établir la vérité", concernant les accusations de violences sexuelles envers le désormais ex-candidat aux législatives Taha Bouhafs.

Le ton a changé. Le patron de LFI, Jean-Luc Mélenchon, a réagi ce mercredi aux accusations visant le candidat déchu aux législatives, Taha Bouhafs, qui fait l'objet d'une plainte en interne au sein du parti pour violences sexuelles. "La parole des femmes doit être entendue sérieusement", a notamment tweeté celui qui espère devenir Premier ministre en juin prochain. Tout en précisant qu'il comptait "sur la commission ad hoc de LFI pour établir la vérité".

"Cela n'exempte pas les racistes qui l'ont harcelé"

La veille, à l'annonce du retrait de la candidature de Taha Bouhafs, qui faisait polémique depuis son annonce, Jean-Luc Mélenchon avait estimé que le journaliste-militant était victime d'une "meute qui s'est acharnée contre lui". Une position qu'il ne renie pas complètement aujourd'hui, jugeant que les révélations concernant son ancien protégé "n'exempte[nt] pas les racistes qui l'ont harcelé".

La candidature de Taha Bouhafs avait entraîné une levée de boucliers, y compris au sein de la Nouvelle union populaire écologiste et sociale, en raison notamment de sa condamnation en automne dernier, en première instance, pour injure raciste. Il avait alors écopé de 1500 euros d'amende pour avoir traité la syndicaliste policière Linda Kebbab d'"arabe de service".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Législatives: pourquoi Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon hésitent à être candidats

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles