Parole contre parole (Chérie 25) : Faut-il regarder le téléfilm avec Elsa Lunghini et François Vincentelli ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Chérie 25 programme ce soir en prime le téléfilm Parole contre parole, qui a valu à Elsa Lunghini le prix d'interprétation à Luchon en 2018. La comédienne et chanteuse y incarne Laura, une jeune commissaire priseur à la carrière prometteuse, qui voit sa vie basculer le jour où elle est victime d'un viol. L'agresseur, campé par François Vincentelli, est un galeriste connu et respecté, et le viol s'est produit après une soirée arrosée. Laura sait qu'elle a peu de chances d'être crue si elle porte plainte. Or, cette même nuit, la femme du galeriste est assassinée chez elle. Le mari est suspecté du meurtre. Mais il a un alibi : au moment du meurtre, il était en train d'agresser Laura...

Télé 7 Jours est séduit par cette fiction, et notamment par son interprète principale qui "endosse avec beaucoup de pudeur et de talent cette femme qui se mure dans son silence. Un téléfilm fort et sensible qui résonne avec l'actu et dénonce avec émotion les ravages psychologiques de ce fléau." Télé Z est aussi conquis par Elsa Lunghini, qui "prouve tout son talent de comédienne. Une vraie performance." De son côté, Télé Loisirs loue "un scénario aussi brillant que captivant, qui joue sur l’ambiguïté des sentiments". Un avis partagé par Télé Star : "

Reposant sur un postulat un peu saugrenu - tous les crimes se valent - ce drame a le mérite de souligner l'incommensurable détresse affective ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles