"Parler de sexe sans parler de cul" : la méthode Maïa Mazaurette

La chroniqueuse Maïa Mazaurette s'est fait une spécialité de parler de sexe sans vulgarité, en mêlant érudition et franc-parler, à l'origine de son succès grandissant. Avec l'espoir d'en finir avec "ce lieu commun absolu de la sexualité qui est de dire: c'est meilleur quand ça fait mal". "Ben non, désolée, c'est meilleur quand ça fait du bien", affirme la journaliste.