Parler de l’administration pénitentiaire différemment pour l’envisager autrement ?

La récente prise d'otages au sein du centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe montre une nouvelle fois le traitement médiatique archaïque qui est fait de l'administration pénitentiaire, de ses personnels et de ses usagers. Il est fait mention de « prisonnier » et de « gardien » sans que ne soient prises en compte les évolutions majeures qu'a connues cette administration dans son fonctionnement, ses missions et ses pratiques notamment depuis la loi pénitentiaire de 2009. Replaçons d'abord cette administration dans son environnement.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles