Le Parlement européen proclame l'UE "zone de liberté" pour les personnes LGBT

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Le Parlement européen a adopté, jeudi 11 mars, une résolution proclamant l'Union européenne "zone de liberté" pour les personnes LGBT, en réaction aux "zones sans idéologie LGBT" décidées par une centaine de collectivités locales polonaises. Cette déclaration symbolique a été votée par 492 voix pour, 141 contre et 46 abstentions.

La Commission européenne a apporté son soutien à l'initiative. "Etre soi-même n'est pas une idéologie, avait tweeté mercredi la présidente de l'exécutif européen, Ursula von der Leyen. Vous êtes chez vous dans l'UE. L'UE est une zone de liberté LGBTIQ [lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres, intersexes et queer]".

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lors du débat mercredi, l'eurodéputée allemande Terry Reintke (Verts/ALE), coprésidente de l'intergroupe LGBT du Parlement européen qui portait cette résolution, avait souligné que celle-ci constituait "une première étape". "Nous savons que nos vies sont encore en danger, nos droits restreints, notre liberté étouffée dans beaucoup trop d'endroits dans l'UE", a-t-elle dit, estimant que "la bataille était encore loin d'être finie".

Selon l'eurodéputé français Pierre Karleskind (Renew Europe), qui a initié la proposition, il s'agit d'envoyer un "message simple et fort". On a "le sentiment que l'UE a bien du mal à avoir une (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi