Le Parlement britannique rejette une proposition de Marcus Rashford pour lutter contre la faim chez les enfants pauvres

Hortense Leblanc
·1 min de lecture

"Ce n’est pas de la politique, c’est de l’humanité". Marcus Rashford a exprimé sa déception sur Twitter, mercredi soir, après que le Parlement Britannique ait rejeté sa proposition pour que les repas scolaires gratuits soient prolongés pendant les vacances. La motion portée par l’international anglais visait à fournir des bons alimentaires de 15£ par semaine à 1,4 million d’enfants défavorisés, jusqu’aux vacances de Pâques 2021.

Plus de 300 membres du parti conservateur s’y sont opposés, argumentant que cette mesure ne ferait qu’augmenter la dépendance des personnes défavorisées à l’Etat, et que le gouvernement a déjà pris de nombreuses mesures pour aider les plus vulnérables. Pour Ben Bradley, membre du Parlement, "l’extension de ces cadeaux ne sont qu’un plâtre collant, pas une solution". Marcus Rashford a alors réagi en dénonçant des manœuvres politiciennes, "alors que de nombreux enfants vont se coucher en ayant faim et en pensant qu’ils n’ont pas d’importance". Le footballeur, qui a lui même connu la précarité alimentaire dans ses jeunes années, demande plus "d’humanité" aux politiciens, et les appelle à s’unir et à "travailler ensemble".

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi