En Belgique, le délabrement du Parlement exposé sur un compte Instagram

Jade Toussay
·1 min de lecture
En Belgique, le délabrement du Parlement exposé sur un compte Instagram (photo d'illustration d'Alexander De Croo, premier ministre belge, lors d'une session au Parlement le 1 avril 2021) (Photo: HATIM KAGHAT via Getty Images)
En Belgique, le délabrement du Parlement exposé sur un compte Instagram (photo d'illustration d'Alexander De Croo, premier ministre belge, lors d'une session au Parlement le 1 avril 2021) (Photo: HATIM KAGHAT via Getty Images)

BELGIQUE - Un vote des députés, entre deux souris mortes et des fils électriques qui pendent hors des murs. Le Parlement belge a connu des heures plus glorieuses et le délabrement de ses locaux n’a pas échappé à un mystérieux compte Instagram qui s’en fait l’écho.

Construit en 1783, l’immeuble du Parlement belge à Bruxelles n’est effectivement pas de première jeunesse. La vétusté du bâtiment est moquée depuis août 2019 par un compte “De Kamer - La Chambre”. Fort de ses 1600 abonnés, ce compte est plus suivi que l’officiel du Parlement qui en enregistre à peine plus de 700. De quoi interpeller le quotidien belge néerlandophone De Standaard, qui lui a consacré une enquête lundi 19 avril.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Qui se cache derrière “de_kamer_la_chambre”? C’est ce que le quotidien belge a cherché à savoir, sans vraiment y parvenir.

Au vu des légendes ironiques à connotation politique - par exemple la biographie du compte “L’état du pays. Images du cœur de la démocratie” - le quotidien évoque la piste d’un nationaliste flamand, un des rares partis à ne pas être représenté dans la coalition gouvernementale au pouvoir depuis octobre 2020.

Contactée par le quotidien, la présidente de la Chambre Éliane Tillieux n’a pas pu donner d’indices supplémentaires. Mais elle a défendu un bâtiment “ancien” et à la superficie conséquente “de plus de 100.000 m²”. “Les équipes sont mobilisées chaque jour pour les réparations, l’entretien et les rénovations”, a-t-elle déclaré, en appelant le détenteur du compte ”&...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.