"Oui, je parle" : Camélia Jordana "harcelée", elle fait une mise au point

·1 min de lecture

Elle dénonce "de fausses polémiques." Grande voix des luttes contre le racisme, et plus particulièrement du combat contre les violences policières, et le sexisme, Camélia Jordana se dit victime de "critiques, attaques et harcèlements." Dans une publication relayée sur son compte Instagram ce mardi 16 février, la chanteuse se défend à travers une lettre ouverte publiée d'abord sur le site du HuffPost. "Oui, je parle. Je m'exprime parce que je vis comme vous cette époque heurtante, troublante et rassurante parfois", peut-on lire. "Seuls les mots prononcés valent désormais, non ceux que l'on me prête. J'ai dit ce que j'avais à dire pour maintenant laisser place à la musique. Sinon au silence."

Ici, Camélia Jordana revendique son droit de s'exprimer comme une "citoyenne française", inquiète pour l'avenir de son "pays divisé." Elle déplore donc que son engagement farouche soit "interrogé à chacun des entretiens" qu'elle accorde. Et, pire encore, que ses propos soient déformés. "Ainsi, ma prétendue haine de l'homme, qu'il soit blanc ou non, est une pure invention. Ainsi en est-il également pour Catherine Deneuve, Jane Birkin et Daniel Auteuil [à qui elle a donné la réplique dans Le Brio, ndlr], immenses artistes que j'admire au plus haut point depuis l'enfance. Les voilà elles et lui aussi devenir sujets de propos que je n'ai pas tenus." Explications.

Après s'en être prise aux forces de l'ordre, dénonçant le racisme latent en leur sein, Camélia Jordana a de nouveau suscité la polémique (...)

Lire la suite sur le site de GALA

« Une trahison pour un poste » : Jean-Yves Le Drian sévèrement critiqué dans son fief
Anne-Claire Coudray marque sa différence avec Karine Baste-Régis : "Je n'arrive pas à comprendre"
VIDEO - Nicoletta a vécu une expérience de mort imminente : "Pendant des années, je n'en ai pas parlé"
"Une santé d'ours" : Juan Carlos dément fermement être à l'article de la mort
PHOTO - Koh-Lanta : Loïc en couple avec une ancienne Miss, il officialise !