De Parkinson aux lésions cérébrales, l’intérêt thérapeutique de la musique se confirme

La musicothérapie neurologique fonctionne un peu comme la physiothérapie ou l'orthophonie, dans la mesure où elle vise à permettre à des patients de gérer leurs symptômes et à mieux « fonctionner » dans leur vie quotidienne. Les séances de thérapie utilisent ainsi des exercices musicaux ou rythmiques pour les aider à retrouver des compétences fonctionnelles. Par exemple, les patients qui réapprennent à se mouvoir après un accident ou un traumatisme peuvent marcher au rythme de la musique pendant une séance.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles