Parking longue durée : quelles villes sont les moins chères ?

En moyenne, il est plus cher de louer une place de parking qu'il y a un an en France (Crédits : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)

Les prix du stationnement varient énormément à travers la France, et ils sont généralement plus élevés dans le Sud de l'Hexagone.

Avec l’inflation, utiliser sa voiture coûte de plus en plus cher, et la garer aussi. D’après le baromètre Yespark 2022, les tarifs ont augmenté de 4% en un an. L’entreprise, spécialisée dans la location longue durée de places de parkings, a analysé les prix de 60 000 places dans 2 500 parkings à travers toute la France.

Paris, Nice et Marseille les chères

C’est à Saint-Etienne et Dijon que le prix mensuel d’une place est le plus bas, à 34 euros en moyenne. Suivent Orléans et Dunkerque (35 euros), puis Le Mans (37 euros). C’est trois fois moins cher qu’à Paris. Sans surprise, la capitale est en tête du classement, avec un tarif mensuel moyen de 118 euros, suivie par Nice (102 euros) et Marseille (94 euros), bien au-dessus de la moyenne mensuelle dans les grandes villes françaises, qui s'établit à 61 euros selon Yespark.

Quant aux plus fortes hausses de prix, on les observe à Lyon (+22%), Montpellier (+20%) et Marseille (+17%). En revanche, les prix ont globalement baissé à Rennes (-14%), Angers (-13%) et Villeurbanne (-12%).

Démographie et politiques urbaines

Les écarts de prix entre les villes sont notamment dus aux différentes politiques urbaines. Certaines municipalités font le choix de réduire la place de la voiture dans l’espace public, ce qui peut tirer le prix du stationnement vers le haut. Les dynamiques démographiques pèsent aussi : les arrivées de nouveaux habitants motorisés, ou au contraire leur départ, peuvent jouer sur l’offre et la demande.

À l’échelle de l’Ile-de-France, on constate d’importants écarts : une place de parking coûte en moyenne 119 euros par mois à Vincennes, contre 21 euros à Clichy-sous-Bois.

Davantage de demande dans le Sud

Le baromètre Yespark met aussi en lumière des particularités régionales. Hormis la région francilienne, c’est dans le Sud de la France que le stationnement coûte le plus cher : 83 euros mensuels en moyenne en Paca, 72 euros en Occitanie, 68 euros en Auvergne-Rhône-Alpes, et 58 euros en Nouvelle Aquitaine.

Il s’agit peut-être d’une des conséquences du coronavirus : "Les Français sont très enclins à vouloir déménager et quitter l’Île-de-France, en particulier depuis la crise sanitaire. Les nouvelles populations arrivant en province contribuent à l’augmentation du prix du stationnement, particulièrement dans le sud et en bord de mer", avance Yespark.

Les bornes électriques désormais convoitées

En revanche, la Bourgogne-Franche-Comté (36 euros), la Bretagne (37 euros) et la Normandie (45 euros) sont en bas du classement.

Deux autres tendances se dégagent de ce baromètre annuel : les places de stationnement équipées de bornes de recharge électrique sont de plus en plus demandées, tout comme celles pour les deux-roues, étant donné que de nombreuses villes veulent rendre leur stationnement payant sur la voie publique.

VIDÉO - Tout ce qu'il faut savoir pour acheter une place de parking