Parité euro-dollar : les touristes américains sont gagnants

Un euro vaut (plus ou moins) un dollar. C'est une première depuis 20 ans et les touristes américains en visite en Europe s'en réjouissent.

Ce sont les grands gagnants de la parité euro-dollar. Après deux années de pandémie, les touristes américains font leur retour dans la capitale française. Ils découvrent avec bonheur qu'avec la même somme, ils peuvent s’acheter plus de choses qu’il y a quelques mois.

Jahzara Green, étudiante l'université de Pittsburgh aux Etats-Unis a clairement vu l'évolution. "Je suis déjà allée en Europe et il y a une réelle différence. C'était beaucoup plus cher à l'époque, maintenant c'est comparable."

John Perides, un ingénieur retraité et habitué du continent se réjouit de la perte de valeur de l'euro pour son budget vacances. "C'était incroyable. C'est notre quatrième ou cinquième voyage en Europe et les taux de change ont toujours été de 1,35 - 1,4 dollar pour un euro. Maintenant, avec le un pour un, on a l'impression de visiter une ville aux Etats-Unis".

Comment expliquer la dépréciation de l'euro ?

Guerre en Ukraine, inflation, craintes de récession, la valeur de l'euro baisse depuis des semaines. Récemment, la monnaie européenne est même passée sous la barre symbolique du billet vert. Une aubaine pour le secteur du tourisme notamment.

Les réservations aériennes en partance des Etats-Unis à destination de Paris, ont progressé de 11%, par rapport à la même période en 2019.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles