"Parisiens barrez-vous" : les acheteurs venus d'Île-de-France trop nombreux au Pays basque ?

Maureen Suignard
·2 min de lecture

Alors que les confinements se succèdent, le rejet des Parisiens monte. Plus que la peur qu’ils véhiculent le Covid-19, c’est la flambée des prix de l'immobilier engendrée par leur arrivée en masse qui pose problème.

À l'annonce du troisième confinement, Hugo, Parisien depuis 10 ans mais Normand d’origine, quitte la région Île-de-France, direction la côte basque. Il a l'intention de s'installer à Biarritz et de télétravailler. Mais à l’arrivée, il la surprise de découvrir quelques inscriptions sur les murs : "Nous avons vu 'Parisiens barrez-vous !' marqué sur une maison".

Des messages similaires ont aussi été retrouvés ces derniers jours dans le village d'Urrugne.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Si Hugo ne décrit pas un mauvais accueil, il rapporte tout de même la mise en garde lancée par la propriétaire de la maison qu'il a louée à Biarritz : "Elle nous a dit de faire très attention aux voisins et c’est vrai que, dès le premier soir, avec une petite baffle qui ne portait pas du tout, on faisait un jeu de cartes et les voisins sont venus, nous ont engueulés, nous ont dit qu’ils allaient appeler les flics et qu’on allait prendre cher vu qu’on était confinés."

Un anti-parisianisme lié à la flambée de l’immobilier

Ce n'est pas forcément la peur du Covid-19 qui pose problème mais les tensions sur le marché immobilier. Depuis plusieurs années déjà, les prix ne font qu'augmenter, notamment sur la côte, et le phénomène s’est accentué depuis le début de la pandémie. À tel point que Paul, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi