Le Parisien a testé. Le OnePlus 5, le smartphone préféré des geeks

Damien Licata Caruso

Véritable phénomène de vente sur Internet, ce terminal sous Android offre des prestations haut de gamme à un prix plus que raisonnable aux alentours des 500 euros. Voici notre test complet.


La nouvelle version de ce smartphone chinois n'est plus aussi confidentielle que les précédentes même si les ventes se passent essentiellement sur le Web. Surnommé le « tueur du haut de gamme» depuis quelques années, le OnePlus arrive en France dans une cinquième version impressionnante. Mais conserve quelques défauts corrigeables.

On a aimé

Une machine de guerre abordable. Surdopé pour sa gamme de prix, le OnePlus 5 arrive avec un écran Amoled de 5,5 pouces en Full HD que l'on retrouve sur les modèles bien plus chers. Même constat pour le processeur Snapdragon 835 ou les 8 Go de RAM. Il tourne sur la dernière version logicielle disponible lors de sa conception, un OygenOS, basé sur Android 7.1 Nougat. Il embarque le nouveau standard du Bluetooth, le 5.0 et un appareil photo à double capteur précis même en basse lumière.


Le lecteur d'empreintes digitales est tout simplement le plus rapide que nous ayons pu tester cette année.


Une autonomie enfin à la hauteur. Le joujou embarque une solide batterie de 3300 mAH qui permet de tenir une journée complète avec un usage relativement intensif, comme regarder un film dans les transports. Et son mode de chargement en USB-C, le Dash Charge, assure une recharge complète en à peine une heure.

 

-

 

On a moins aimé

Un problème de stockage. Malgré ses caractéristiques haut de gamme, ce modèle ne dispose pas d'un lecteur de carte MicroSD qui permettrait d'augmenter la mémoire interne limitée donc à 128 Go pour la version la plus chère.


Un tarif en hausse. Signe de sa montée en gamme, OnePlus, propriété du fabricant chinois Oppo, fait gonfler la facture sans innover dans le design. Le modèle précédent, le 3T, coûtait environ 30% moins cher dans sa version la plus coûteuse. Pour ce numéro 5, il faut compter 559 € (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Le Parisien a testé : FIFA 18, la force du collectif
Le Parisien a testé. Le scooter silencieux allemand Unu
VIDEO. Des cosmonautes filment pour la première fois à 360° leur sortie dans l'espace
Netflix augmente ses tarifs en France
Bouygues Telecom et WWF s'associent pour collecter et recycler vos vieux smartphones

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages