"Je suis Parisien, je me sens concerné": qui est Piotr Pavlenski, le diffuseur des vidéos de Benjamin Griveaux ?

Mais pourquoi cibler Benjamin Griveaux ?

Quinze minutes seulement après que nous l’ayons contacté, l’artiste contestataire russe Piotr Pavlenski nous rappelle. S’exprimant d’abord dans un français teinté d’accent russe, ravi de pouvoir ensuite converser dans sa langue natale, il décrit d’un ton exalté son tout nouveau « projet », un site internet , « la seule ressource porno-politique qui existe », pour dénoncer « le puritanisme et l’hypocrisie en politique ».

Mais pourquoi cibler Benjamin Griveaux ? « Car il met en avant sa famille, prône les valeurs familiales, et en réalité mène une double vie, envoie des messages sexuels et des images de lui se masturbant à ses jeunes maitresses ». Avant d’ajouter : « Et puis je suis Parisien, je me sens concerné ». Se disant « sûr à 100 % de sa source », affirmant qu’un « grain de beauté sur sa main permet d’identifier » Griveaux - qui, lui, jusqu’à présent, n’a ni confirmé ni infirmé la véracité de ces images, mais seulement annoncé son retrait de la campagne -, Pavlenski dit ne pas craindre de suites judiciaires en France contre lui. Condamné en janvier 2019 à un an de prison ferme (une peine qui couvrait sa détention préventive) et à deux ans avec sursis, pour avoir incendié la façade d’une succursale de la Banque de France, il a pourtant intérêt à se tenir à carreau

Réfugié politique

Pavlenski, réfugié politique en France avec sa famille depuis 2017 et fervent soutien des gilets jaunes (son avocat n'est autre que Juan Branco), est célèbre pour ses performances en Russie, décrites dans un livre publié en France*, qui sont allées en s'amplifiant depuis 2012. Ce fut

Lire la suite