Paris : en visite à "Stalincrack", Valérie Pécresse joue la carte de la sécurité

·2 min de lecture

Épuisés par les nuisances liées au trafic de crack, les riverains du quartier de Stalingrad à Paris expriment leur colère depuis quelques semaines. En campagne pour les élections régionales, Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, candidate à sa réélection, s'est rendue sur place, samedi, accompagnée de Rachida Dati.

À Paris, les trafiquants de drogues et consommateurs de crack continuent de pourrir la vie des habitants de Stalingrad. Pour tenter d'écarter dealers et consommateurs, la ville a décidé de les regrouper dans un jardin public. En campagne électorale, Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, est allée sur place, au jardin d’Éole, dans le 18ème arrondissement de Paris, en compagnie de Rachida Dati à la rencontre de riverains excédés.

Ce parc est en effet le centre de nombreuses tensions politiques. Mi-mai, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a souhaité déloger dealers et consommateurs de crack qui se regroupaient sur la Place Stalingrad, afin de soulager les riverains. La mairie de Paris leur a donc ouvert le jardin d’Éole jusqu’à 1h du matin, provoquant la colère des habitants du quartier, qui organisent des manifestations hebdomadaires et réclament la sécurité.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

"50% aux toxicos et 50% aux familles"

Le parc dans lequel se rendent Valérie Pécresse et Rachida Dati est jonché d’hommes et de femmes zombies, l’œil glauque. "Je suis venue avec Rachida Dati parce qu’on a décidé que maintenant, ça suffisait", lance la présidence de la région Ile-de-France, candidate à sa réélection. Rapidement les riverains affluent, pancartes et tracts en main, contre le regroupement des crackers dans le parc de leurs enfants. "Ce parc est coupé en deux : 50% aux toxicos et 50% aux familles ! Voilà ce que les p...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles