Paris : les trottinettes électriques en libre-service interdites aux mineurs

© AFP

Un nouveau serrage de vis pour la pratique de la trottinette électrique à Paris. Pour éviter de nouveaux drames, comme celui qui s'est produit la semaine dernière boulevard des Italiens  à Paris, les opérateurs - Dott, Lime et Tier - ont annoncé ce jeudi interdire leur utilisation aux mineurs dès le lundi 28 novembre. Lors d'une conférence de presse, ces opérateurs ont annoncé qu'ils vont désormais demander à leurs clients de scanner leur carte d'identité : l'interdiction des trottinettes aux mineurs reposait jusqu'ici sur une simple déclaration.

>> LIRE AUSSIUn danger sur les routes ? Les accidents de trottinettes en hausse de 30%

Les 15.000 trottinettes parisiennes vont également être équipées d'une plaque d'immatriculation sur le pare-boue arrière, comme à Grenoble ou en Allemagne, et les exploitants se proposent de financer une expérimentation de vidéo-verbalisation. L'objectif est de faciliter la verbalisation des utilisateurs qui grillent les feux ou roulent à deux.

Limitation à 10 km/h à Paris

Fin septembre, la mairie de la capitale avait menacé Lime, Dott et Tier de ne pas renouveler leur contrat en février 2023. Entre les accidents et les usagers circulant à deux ou sur les trottoirs parsemés de trottinettes mal garées, Paris s'interroge sur le "rapport coût/bénéfices" des trottinettes, ainsi que sur leur "coût environnemental", avait indiqué David Belliard, l'adjoint aux mobilités et à la voirie.

L'année dernière, la Ville de Paris a limité la vitesse des&n...


Lire la suite sur Europe1