Paris: les toxicomanes des jardins d'Éole à nouveau visés par des tirs de mortiers

·2 min de lecture

Des consommateurs de crack ont été visés par plusieurs tirs de mortiers, dans la nuit de vendredi à samedi, à Paris dans le quartier de Stalingrad. Des faits similaires s'étaient déjà produits le week-end dernier.

Après les violences du week-end dernier, les toxicomanes installés dans les jardins d'Éole, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, ont à nouveau été la cible de tirs de mortiers dans la nuit de vendredi à samedi, rapporte Le Parisien

Quelques consommateurs de cracks ont été visés vers 1h30 du matin samedi. La scène, filmée et partagée sur les réseaux sociaux par un riverain, n'a pas fait de blessés, ni dégâts, d'après nos confrères. Aucune arrestation n'a été effectuée. 

Toujours selon le Parisien, une rixe entre migrants a éclaté ce vendredi soir, à quelques mètres des jardins et a fait trois blessés, dont un grave. 

Les jardins évacués mercredi

Samedi dernier, en pleine journée, les toxicomanes présents aux jardins d'Éole de Paris avaient été pris pour cible par une vingtaine de jeunes, qui avaient également fait l'usage de mortiers d'artifice. L'un d'eux a été placé en garde à vue. 

Face aux tensions qui se multiplient entre riverains et consommateurs de crack, ces derniers ont été évacués ce mercredi des jardins d'Éole, ouverts aux toxicomanes pour soulager les habitants de la place Stalingrad. Malgré cette évcuation et faute d'endroit où aller, les consommateurs continuent de se rassembler aux abords du parc.

Anne Hidalgo, maire de Paris, a affirmé ce mercredi avoir demandé au gouvernement d'"ouvrir conjointement un lieu pour prendre en charge les consommateurs de drogue. Mais, "pour l'instant, il y a divergence de vues au sein du gouvernement" entre ceux qui souhaitent des lieux d'accompagnement et "d'autres qui expliquent qu'il suffit de déplacer le problème", avait-t-elle déploré. 

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles