Paris : la tour Eiffel repeinte en doré en vue des Jeux olympiques

Le saviez-vous : la plus belle dame de Paris, la tour Eiffel, doit changer de robe régulièrement. C’est l’un des secrets de sa longévité : elle est repeinte tous les sept ans. Depuis son inauguration pour l’Exposition universelle de 1889, la tour Eiffel a revêtu plusieurs teintes : d’abord rouge foncé, puis ocre en 1892, un dégradé jaune-orangé en 1899, puis jaune en 1907 avant de retourner au rouge dans les années 1950. Le fameux brun tour Eiffel est ensuite introduit en 1968 à usage exclusif. Pour Gustave Eiffel, la peinture avait son importance. "Elle est l’élément essentiel de la conservation d’un ouvrage métallique. Les soins qui y sont apportés sont la seule garantie de sa durée", avait-il déclaré. "Un petit coup de rajeunissement" Cette fois-ci, la tour Eiffel va retrouver sa couleur jaune/brun de la première moitié du XXe siècle. "Ça va donner un côté un peu plus gold à la tour Eiffel, au moment des JO, ça lui donne un petit coup de rajeunissement", explique Patrick Branco Ruivo, directeur général de la société d’exploitation de la tour Eiffel. C’est la 20e toilette de son histoire. Des générations de peintres funambules se sont succédé, avec parfois des notions de sécurité toutes relatives. Il faudra 60 tonnes de peinture pour la repeindre entièrement.