Paris : et si vous tentiez la première cave sans alcool ?

© ANNETTE RIEDL / DPA / DPA PICTURE-ALLIANCE VIA AFP
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Vous voulez peut-être tenter le Dry January , le mois sans alcool, après les excès des fêtes mais vous ne savez pas quoi boire à la place ? Dans le 19e arrondissement de Paris, Le Paon Qui Boit est la première cave sans alcool . L'établissement, qui a ouvert ses portes il y a huit mois, propose plus de 400 boissons softs. De plus en plus de curieux poussent la porte de l'établissement.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

"La seule alternative qu'on a au quotidien, c'est des jus de fruits"

Dans cette cave, aucune bouteille ne dépasse 0,5 degré d'alcool, pas même l'Amaretto que Caroline, 43 ans, est venue déguster. "Ça a une couleur un peu caramel. On sent bien l'amande et on a vraiment le goût épicé, piquant, qui vient taper dans le palais. C'est très surprenant", avance-t-elle. "C'est vrai que la seule alternative qu'on a au quotidien, c'est des jus de fruits... C'est bon, j'ai passé l'âge", poursuit-elle.

Il faut compter trois à quatre euros pour les bières, dix à vingt euros pour les vins, autrement dit, les mêmes prix que chez un caviste. "Il y a un énorme travail de recherche et développement sur ces boissons-là", justifie Augustin Laborde, fondateur de la cave. "Et puis vu que la plupart des vins vont être désalcoolisés, grâce à une étape qui est énergivore en électricité et en eau, évidemment tout cela a un prix", explique-t-il. Après son succès pendant les fêtes de fin d'année, le caviste compte ouvrir une seconde boutique en 2023.

...
Lire la suite sur Europe1