Procès des policiers de la Bac : Du sursis à huit ans de prison pour six policiers parisiens

J.-L.D. avec AFP
·1 min de lecture

TRIBUNAL - Un policier a été condamné à huit ans de prison pour corruption et trafic de stupéfiants

Un policier de la brigade anticriminalité (Bac) du XVIIIe arrondissement de Paris a été condamné ce lundi à huit ans d’emprisonnement pour corruption et trafic de stupéfiants notamment, et cinq de ses collègues se sont vus infliger des peines allant du sursis à un an ferme.

Le principal prévenu, Karim M. surnommé « Bylka » (kabyle en verlan), a été reconnu coupable des sept infractions qui lui étaient reprochées et a vu sa peine assortie d’une interdiction définitive d’exercer. « Vous avez trompé l’autorité judiciaire et trahi la confiance de l’institution policière (avec) ces agissements de délinquant chevronné », a déclaré lors du prononcé du jugement la présidente du tribunal.

L’appel interjeté

Chef informel d’une équipe de la Bac, le brigadier de 47 ans était notamment poursuivi pour avoir fait souscrire une « assurance » à des dealers du quartier populaire de la Goutte d'Or, accordant sa protection à certains en les laissant travailler, moyennant contrepartie. Il a « mis à la disposition de délinquants ses prérogatives de police judiciaire » dans « l’intérêt de ces délinquants et de [lui] – même », a estimé le tribunal, qui l’a aussi condamné pour (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Lyon : Deux policiers de la Bac devant la justice pour avoir passé à tabac un jeune homme
Paris : « La frustration fait naître la colère », se défend Farida, l’infirmière jugée pour des violences contre des policiers
Lyon : Contrôlé à 200 km/h sur une départementale, il explique avoir foncé pour rentrer avant le couvre-feu
Caen : L’homme qui a tué un chien reconnu irresponsable à cause de son traitement contre Parkinson