Paris sportifs : le gouvernement s'attaque aux publicités "néfastes" pour les jeunes

·1 min de lecture

Les paris sportifs en ligne, activité prisée par 2,5 millions de Français, sont dans le viseur du gouvernement. La secrétaire d'État chargée de la Jeunesse a envoyé une lettre vendredi à l’Autorité nationale des jeux. Dans ce courrier, auquel Europe 1 a eu accès, Sarah El Haïry fait part de sa "forte préoccupation" vis-à-vis des publicités des sites de paris visant spécifiquement les jeunes, "particulièrement les plus fragiles et les plus défavorisés". Alors que l'Euro de football, temps fort pour les parieurs et les plateformes, touche à sa fin, la secrétaire d'État demande que la loi soit appliquée et réclame plus de sanctions.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Des publicités qui glorifient les parieurs

Dans ce courrier, Sarah El Haïry dénonce des publicités qui "valorisent le jeu en sous-entendant qu’il contribue à la réussite sociale, le tout grâce aux gains". Elle regrette aussi que ces publicités, qui pullulent à la télévision pendant les matchs de l’Euro, "mettent en scène des profils qui sortiraient de situations de difficultés personnelles, professionnelles, sociales ou psychologiques grâce au jeu" et "laissent supposer que l’on peut gagner sa vie grâce au jeu". Autant de pratiques que la secrétaire d'État à la jeunesse juge "néfastes".

"Il y a clairement une dimension aspirationnelle dans la communication des sites de paris sportifs", confirme, sur Europe 1, Benoit Heilbrunn, professeur de marketing à l’ESCP Business School, spéciali...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles