Paris SG: Lionel Messi testé positif au Covid

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La star argentine du Paris SG, Lionel Messi, fait partie des quatre joueurs de l'effectif du Paris SG contrôlés positifs au coronavirus, a annoncé dimanche le club à la veille d'un match de Coupe de France à Vannes.

Messi a été testé en Argentine, où il a passé en famille une semaine de vacances, dans sa ville natale de Rosario.

"Il est constamment en contact avec notre service médical. Quand il sera négatif, il pourra retourner en France", a précisé en conférence de presse l'entraîneur Mauricio Pochettino.

"Je ne sais pas" s'il pourra jouer le choc de la Ligue 1 à Lyon dimanche 9 janvier, a poursuivi le technicien.

Outre Messi, le défenseur latéral Juan Bernat, le gardien Sergio Rico et le jeune milieu Nathan Bitumazala sont concernés. "Ils respectent actuellement l'isolement et sont soumis au protocole sanitaire adapté", a ajouté le club.

Le PSG n'échappe pas à la forte progression de la pandémie provoquée par le variant Omicron qui, en Angleterre, a conduit au report de plusieurs rencontres de Premier League.

Avant le match à Lorient (1-1) le 22 décembre, le dernier avant la trêve, Thilo Kehrer et Colin Dagba avaient été testés positifs.

Mauricio Pochettino a admis dimanche qu'il existait des doutes sur la tenue du stage au Qatar et en Arabie saoudite où le PSG doit se rendre du 16 au 19 janvier.

- Neymar de retour le 9 janvier -

"Cela fait presque deux ans que nous vivons avec le virus, tout le monde sait ce qu'il faut faire pour ne pas être contaminé. Mais on peut toujours l'attraper, il y a des choses qu'on ne maîtrise pas", a indiqué l'entraîneur.

Samedi, Bernat s'est rendu au centre d'entraînement du Camp des loges, comme la majorité de ses équipiers, où il a été testé positif avant de participer à la séance de reprise.

"C'est le risque avec lequel nous vivons, au niveau mondial. Dans le foot, le contact est inévitable, nous partageons le vestiaire... Le risque de se contaminer est là, mais nous prenons toutes les mesures nécessaires pour essayer d'éviter qu'un joueur contamine les autres", a expiqué "Poche".

Par ailleurs, son autre star, le Brésilien Neymar, victime d'une entorse à la cheville gauche le 28 novembre lors d'une victoire à Saint-Etienne en Ligue 1, "va poursuivre ses soins au Brésil jusqu'au 9 janvier avec des membres du staff médical et performance" du club, précise le PSG.

"Son retour à l'entraînement est toujours prévu dans environ 3 semaines", ajoute le club. Son absence avait été évaluée de six à huit semaines après sa blessure.

ng-ah/gf

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles