Paris : une salle de shoot place des Invalides ? Mounir Mahjoubi est pour

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
La salle de shoot parisienne, non loin de la gare du Nord, est censée permettre aux personnes droguées de consommer leurs stupéfiants à moindre risque.
La salle de shoot parisienne, non loin de la gare du Nord, est censée permettre aux personnes droguées de consommer leurs stupéfiants à moindre risque.

Paris va-t-il accueillir une seconde salle de shoot ? Cette structure d'accueil, ou « salle de consommation à moindre risque », fait débat depuis son installation en 2016, rue Ambroise-Paré (10e). Entre les attroupements de personnes droguées, les bagarres et les incivilités, les nuisances sont dénoncées par les riverains et une partie de la classe politique, au Conseil de Paris. Alors que la droite parisienne a, en décembre dernier, publiquement refusé la création d'une nouvelle salle à Paris, le sujet est à nouveau mis sur la table. Comme le dévoile Le Parisien, ce mercredi 5 mai, Mounir Mahjoubi a demandé à la maire de la capitale, Anne Hidalgo, d'ouvrir un nouveau local dédié à la consommation contrôlée de drogues. Mais pas n'importe où : le député (LREM) de Paris évoque la place des Invalides, quartier cossu non loin de l'Assemblée nationale, où le prix au mètre carré explose les compteurs.

Cette demande intervient après une série d'incidents aux abords de la place Stalingrad, quartier populaire du Nord-Est parisien, où « cohabitent » toxicomanes et riverains. Durant le week-end dernier, des heurts ont éclaté sur l'avenue de Flandre, théâtre de tirs de mortier visant les consommateurs de crack. Ces derniers, livrés à eux-mêmes depuis les fermetures des lieux d'accueil pendant le confinement, ont trouvé en cette salle de shoot un point de chute, au grand dam des habitants du quartier. Les propositions de Mounir Mahjoubi, qui demandait l'an dernier une s [...] Lire la suite