Paris : règlement de comptes en pleine journée devant un hôpital

Il était environ 13h30 quand le drame s’est produit. Lundi 12 avril, devant l’hôpital Henry Dunant, dans le 16e arrondissement de Paris, un homme et une femme ont été visés par des coups de feu. L'homme, connu des services de police, est décédé alors qu'une vigile de l'établissement de santé est dans un état grave. "J’étais devant mon ordinateur en train d’envoyer un email quand j’ai entendu un coup de feu. Je n’ai pas trop prêté attention, puis j’en ai entendu quatre, cinq de plus. Je me suis levé pour fermer les stores", explique un riverain témoin de cette scène d’horreur. Un seul tireur ? Les victimes ont été prises en charge par le personnel de l’hôpital. Selon les témoins, il n’y aurait qu’un seul tireur. Il aurait pris la fuite en scooter. Il est activement recherché par la police. "Dans ce genre d’affaire, les témoignages sont souvent contradictoires. On a parlé de deux personnes en scooter. La personne visée, a été visée à plusieurs reprises. L’agent de sécurité de l’hôpital également visé a été victime d’une balle perdue", souligne Francis Szpiner, maire du 16e arrondissement de Paris. Les motifs de cet acte ne sont pas encore connus. Les policiers du 1er District de police judiciaire (DPJ) ont été saisis de l’enquête. Le parquet de Paris a ouvert une enquête des chefs d'"assassinat" et "tentative d'assassinat".