Paris: le pronostic vital des deux enfants défenestrés par leur père n'est plus engagé

Le pronostic vital n'était plus engagé lundi pour les deux enfants, nés en 2019 et 2021, défenestrés depuis le cinquième étage par leur père qui s'est ensuite suicidé samedi soir à Paris, a indiqué le parquet, sollicité par l'AFP.

L'immeuble depuis lequel un homme a jeté ses deux enfants avant de se suicider, le 7 juillet 2024 à Paris (Sameer Al-Doumy)

"Les mineurs demeurent hospitalisés mais le pronostic vital n'est plus engagé", a-t-il précisé.

Samedi vers 20H30, un père de famille de 49 ans a jeté par la fenêtres ses deux enfants qui sont tombés sur une pelouse au pied de leur immeuble dans le 14e arrondissement.

Les deux enfants avaient été conduits à l'hôpital avec un pronostic vital engagé.

L'homme s'est ensuite suicidé en se jetant dans le vide.

Le parquet a ouvert une enquête pour tentative de meurtre sur mineurs de moins de 15 ans, concernant les deux enfants, et pour recherche des causes de la mort, concernant leur père, et violences par conjoint, a précisé le parquet.

Les investigations ont été confiées à la brigade de la protection des mineurs de la police judiciaire parisienne.

Selon les premiers éléments de l'enquête, relayés de source policière, le geste de cet homme est vraisemblablement survenu à la suite d'une dispute avec sa compagne.

"C'est choquant, on va être beaucoup à être choqués", avait confié samedi soir une habitante se présentant comme une résidente de l'immeuble d'une dizaine d'étages où vit la famille.

Un témoin a relaté que des enfants jouaient sur la pelouse de l'esplanade où sont tombées les deux victimes.

Une cellule d'urgence médico-psychologique (CUMP) a été activée.

Selon une voisine, qui n'a pas décliné son identité, la famille avait emménagé "il y a à peine un an" dans cette vaste résidence composée notamment de logements sociaux.

Le père de famille était, selon elle, "toujours souriant, il mettait sa petite fille au dos" et elle n'a jamais entendu de disputes au sein du couple.

mk/bfa/cbn