Paris se prépare à rouler à 30 km/h dès lundi

·1 min de lecture

À partir de lundi, les automobilistes circulant à Paris devront lever le pied : la limitation de vitesse passera de 50 à 30 km/h dans la quasi-totalité des rues de la capitale. Une mesure qui vise principalement à améliorer la sécurité routière et faire baisser les nuisances sonores, mais provoque des remous.

Il va falloir lever le pied ! Dès lundi, la limitation de vitesse s'abaissera de 50 à 30 km/h pour les automobilistes circulant dans les rues de Paris. Il n'y aura que quelques exceptions, comme l'Avenue des Champs-Elysées ou les boulevards des Maréchaux, qui resteront à 50 km/h. Quant au périphérique, pas de changement : la vitesse maximale autorisée reste de 70 km/h. 

Cette mesure a été approuvée par 59% des habitants, selon une consultation lancée l'an dernier par la Ville de Paris. L'aspect sécurité routière a été prépondérant, une baisse de la vitesse autorisée permettant de réduit d'environ 25% les accidents corporels.

60% des rues parisiennes étaient déjà à 30 km/h

L'idée est aussi, à terme, de faire mieux cohabiter les voitures avec les vélos et les trottinettes, dont l'usage ne cesse d'augmenter dans la capitale. Un élargissement, et non un bouleversement, puisque 60% des routes parisiennes étaient en réalité déjà limitées à 30 km/h.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

Mais la mesure fait tout de même râler quelques automobilistes, notamment les artisans qui traversent Paris régulièrement. D'autres opposants ont également dégainé une récente étude du CEREMA, centre d'expertise gouvernemental, qui conclut que l'on pollue moins en roulant à 70 qu'à 30km/h.

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles