Paris Police 1900 : Que nous réserve la nouvelle série de Canal+ ?

·1 min de lecture

Une plongée dans un Paris méconnu

Paris, 1899. Le préfet Lépine a été rappelé en urgence pour maintenir l’ordre, alors que l’affaire Dreyfus secoue encore la République et que les ligues antisémites menacent. C’est dans ce contexte que sont retrouvés les cadavres de deux femmes démembrées. Est-ce le même tueur ? Pourquoi a-t-il agi ? En huit épisodes, Paris Police 1900 nous plonge dans un univers encore peu traité et particulièrement violent.

Un thriller ambitieux

Développée par Fabien Nury, auteur de BD et créateur de la série Guyane (Canal+), Paris Police 1900 entend mêler la tradition du feuilleton populaire avec le thriller, et s’inspire de faits et de personnages réels. Chaque épisode a coûté 2 millions d’euros.

À lire également

Netflix : toutes les nouveautés de février 2021 (PHOTOS)

Une ambiance très noire

Tournée dans Paris, la série s’éloigne du côté documentaire d’Engrenages pour adopter une esthétique très sombre, qui évoque plutôt des séries comme Peaky Blinders ou Gomorra.

Un solide casting

Avec des acteurs peu connus du grand public, la série s’appuie pourtant sur un casting de choix, notamment Marc Barbé (ci-contre), très impressionnant dans le rôle du préfet Lépine. Dans les... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi