Paris Photo 2021 : une 24e édition en majesté

·1 min de lecture
« American Document Trio », 1938
« American Document Trio », 1938

Paris Photo* revient. Annulée l?an dernier pour cause de pandémie, la grande foire internationale dédiée à la photographie se tient du 11 au 14 novembre au Grand Palais éphémère, à Paris : 148 galeristes et 30 maisons d?édition spécialisées y participent. La 24e édition de la manifestation met en avant le travail de Barbara Morgan. Cette artiste, née au Kansas en 1900 et qui avait étudié la peinture à l?université de Californie à Los Angeles (UCLA), s?est rendue célèbre pour ses images immortalisant les rituels de danse des Navajos et des Pueblo, lors d?un voyage quasiment initiatique, effectué dans les grands parcs de l?Ouest américain.

À LIRE AUSSIParis Photo 2021 en dix images

Après avoir déménagé à New York, à la fin des Années folles, elle a continué à y photographier les danseurs. Non plus des « natives », mais les membres de la troupe de Martha Graham. L?image retenue pour illustrer l?affiche de Paris Photo 2021 représente d?ailleurs cette chorégraphe en 1938 en plein mouvement. Barbara Morgan portraiturera également Merce Cunningham, mais aussi Erick Hawkins et Jose Limon, fondateurs de l?American Modern Dance Movement.

Un musée éphémère

Le salon est l?occasion de voir quelques chefs-d??uvre avant qu?ils ne rejoignent des collections privées. Tels ces tirages vintage d?Herbert List sur l?Italie et la Grèce des années 1930 (galerie Karsten Greve). Telles encore ces images d?avant-guerre du Mexicain Emilio Amero sur les Indiens Seri (chez Charles Isaacs [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles