Paris et la petite couronne placées en « vigilance » sécheresse

© Michel Euler/AP/SIPA

Ils étaient les derniers à ne pas être concernés par la « vigilance » sécheresse. Mais depuis ce mardi, Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne rejoignent tous les départements de métropole concernés par le phénomène climatique de chaleur qui s’abat sur la France, explique l’AFP. La préfecture d'Île-de-France a placé ces derniers départements en « vigilance » sécheresse, un niveau orange, soit le premier des quatre niveaux. Dans un communiqué, la préfecture appelle d’ores et déjà à des économies d’eau et prévoit des mesures pour éviter par exemple de nettoyer sa voiture ou de rationner l'arrosage.

Lire aussi - Haies, eaux usées traitées… Ces solutions qui peuvent aider les agriculteurs à faire face à la sécheresse

Pour le moment, ce niveau de vigilance ne prévoit pas de restrictions , seulement des mesures d’incitation. La préfecture incite les collectivités territoriales, les entreprises et les particuliers, sans les obliger, à rationner leur consommation, en évitant l'arrosage des espaces verts ou des voiries, le lavage des véhicules ou limiter sa consommation domestique. L'intégralité du territoire hexagonal est désormais concernée par cet épisode de sécheresse exceptionnel. La semaine dernière, le débit de la Seine est passé sous le seuil fixé à 81 m3/s à la station de Paris-Austerlitz, impliquant ce passage en « vigilance » sécheresse.

46 départements en niveau de « crise »

La mesure tombe alors que la France s’apprête à connaître une nouvelle ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles