Paris-Pattaya : le combat d’un père pour rapatrier ses enfants

Libération.fr
Cédric, le père, a fait passer à ses enfants des examens psychologiques afin de vérifier leurs dires.

Agressés sexuellement par leur beau-père, Tony et Lisa vivent désormais avec leur père. Mais tous les trois sont bloqués en Thaïlande, dans l’attente d’une décision judiciaire.

C’est une histoire d’enfants meurtris et d’enlisement judiciaire. Tony, 5 ans, et Lisa, 8 ans, vivent aujourd’hui en Thaïlande avec leur père, Cédric. Cet entrepreneur français, auparavant installé à Hongkong, arrive en Thaïlande en 2011 avec sa fille Lisa, 3 ans à l’époque, et sa compagne chinoise, Lin. La jeune femme est enceinte et elle connaît une grossesse difficile. C’est dans l’une des excellentes maternités dont dispose le pays que naît Tony en décembre 2011. La discorde va rapidement s’installer dans le couple. Alors que Tony n’a que neuf mois, Lin disparaît pendant plusieurs mois sans donner de nouvelles et sombre dans l’alcoolisme, selon Cédric. Le couple, qui vit dans la station balnéaire de Pattaya, au bord du golfe de Thaïlande, se sépare en 2012 et un système de garde alternée est alors mis en place.

C’est début 2016 que les choses commencent à mal tourner, lorsque Lin se met en ménage avec Mike. Un Britannique, pilier de la vie nocturne de la ville, qui possède plusieurs sociétés immobilières à Pattaya. Les enfants racontent à leur père qu’il les force à boire de l’alcool jusqu’à ce qu’ils vomissent et organise des matchs de boxe thaïe entre ses propres enfants et ceux de Cédric. Lisa et Tony se plaignent aussi des gifles à répétition et autres mauvais traitements infligés par Lin. «J’étais hors de moi. J’ai appelé immédiatement mon ex-compagne. Elle m’a dit de ne pas prendre cela au sérieux, car c’était juste un jeu. Je lui ai répondu qu’elle devait protéger les enfants, pas les humilier.» Il fait procéder à un examen psychologique des enfants dans un hôpital local. Les tests, auxquels Libération a eu accès, montrent qu’ils sont traumatisés par les traitements subis.

Attouchements. En novembre 2016, alors que Cédric est en voyage d’affaires en France, l’école où sont scolarisés (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Syrie: 6 morts dans la chute d’une roquette près de la Foire de Damas
Les étranges voisins d’Alcanar, où un laboratoire d’explosifs a sauté
Attentats: Barcelone pleure ses morts, qui auraient pu être bien plus nombreux
L'imam de Ripoll «donnait l’impression de comploter en permanence»
Ryad accuse le Qatar d’empêcher des avions saoudiens de transporter des pèlerins qataris

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages