Paris : une partie du quai Branly rebaptisée quai Jacques-Chirac

Source AFP
·1 min de lecture
Vue panoramique du musée du quai Branly.
Vue panoramique du musée du quai Branly.

La majeure partie du quai Branly, près de la tour Eiffel, va devenir le quai Jacques-Chirac, après la délibération adoptée mercredi 14 avril par le Conseil de Paris, en hommage à l'ancien président de la République et maire de la capitale, décédé en 2019.

Le Conseil de Paris a également voté, toujours dans le 7e arrondissement et en bordure de Seine, la dénomination d'une promenade Gisèle-Halimi, en hommage à l'avocate et militante féministe disparue en 2020, au niveau des berges du fleuve.

Un tracé symbolique

Commençant devant le musée Branly, dédié aux arts premiers, ouvert en 2006 à l'initiative de l'ancien président (1995-2007) et qui porte également son nom depuis 2016, le quai Jacques-Chirac se terminera place des Martyrs-Juifs-du-Vélodrome-d'Hiver, là où Jacques Chirac avait été le premier président à reconnaître la responsabilité de la France dans la déportation des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Le quai Jacques-Chirac passera aussi devant la maison du Japon, un pays avec lequel l'ancien président avait tissé des liens profonds, a rappelé la maire PS Anne Hidalgo. « La figure de Jacques Chirac reste celle de l'ami du Japon et de l'amitié franco-japonaise », a ajouté l'élue socialiste.

À LIRE AUSSILes jolies perles du quai Branly-Jacques Chirac

Premier maire de Paris élu au suffrage universel en 1977, le fondateur du RPR avait démissionné au bout de son troisième mandat, en 1995, après son élection comme chef de l'État. Le projet de délibérati [...] Lire la suite