Paris : Ofo, le géant chinois du vélo en libre-service arrive aujourd’hui

Nicolas Maviel et Grégory Plesse
Paris, ce lundi. Laurent Kennel, directeur général France d’Ofo, nouvel opérateur à Paris des velos en libre-service

Ils sont de couleur jaune et seront gratuits les 40 premières minutes jusqu’à la fin du mois. Les vélos Ofo s’attaquent au marché parisien.


Ofo, débarque à Paris ce mercredi, pouvez-vous nous en dire plus sur le géant mondial du vélo en libre-service ?

LAURENT KENNEL. C’est une start-up créée en 2014, pionnière dans ce type de service à l’université de Pékin (Chine). Des étudiants se sont dits tiens il y a beaucoup de vélos partageons-les plutôt que d’avoir chacun le nôtre. Ils ont mis en commun les vélos des étudiants en les peignant en jaune. Aujourd’hui, ils ont plus de 10 millions de vélos au Royaume-Uni, en Italie, Espagne et ou encore la Thaïlande, l’Australie ou les Etats-Unis.

Vous commencez par combien de vélo à Paris ?

On va le faire progressivement. D’ici la fin de l’année on vise les mille premiers vélos. Sinon ce sera quelques centaines cette semaine.

Le service coûtera combien pour son lancement ?

Ce sera 50 centimes par tranche de 20 minutes. Ça reste accessible. On est un peu plus cher mais nous avons un vélo à vitesses et de qualité agréable. Mais en décembre on va offrir les quarante premières minutes. Notre volonté est vraiment que les gens essayent pour qu’ils puissent comparer.

Est-ce que les soucis d’installation du nouveau Vélib’ ont précipité votre arrivée à Paris ?

Non, vraiment pas. Quand je regarde le calendrier ça m’interpelle aussi mais il n’y a aucun lien. Nous ne sommes d’ailleurs pas seuls sur ce marché. Notre société a levé 700 M$ cet été pour son expansion internationale donc, notre venue était programmée. Notre ambition n’est d’ailleurs pas de grignoter des parts de marché à Vélib’ mais de transformer des usages, d’être un nouvel acteur dans le dernier kilomètre et de faire grossir la part du vélo dans les déplacements à Paris.

Quelles sont les différences entre les vélos Ofo et ceux de vos concurrents ?

Notre système est sans station car il est plus flexible pour les utilisateurs. On simplifie au maximum. On télécharge une Appli, on scanne (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Paris : à Bercy, le nouveau centre d’hébergement ouvrira le 11 décembre
La Ville de Paris veut faire payer ces nouveaux opérateurs
Paris : la grève des éboueurs est suspendue
Montreuil : initiez-vous à la langue des signes
Le chiffre : 175 000 visiteurs au Salon du livre de Montreuil

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages