A Paris, le monde de la finance prise pour cible par des militants écologistes

À Paris, des militants écologistes ont pénétré dans l'enceinte du Palais Brongniart pour dénoncer les investissements de la banque BNP Paribas dans les énergies fossiles.

Une quarantaine de militants des associations écologistes Les Amis de la Terre et Alternatiba Paris ont déversé de la peinture noire pétrole sur les marches du siège de la Bourse de Paris.

Anna-Lena Rebaud, militante de l'ONG les Amis de la Terre : "On est venus aujourd'hui à l'occasion du Climate Finance Day, qui est un rassemblement de tout un tas d'acteurs financiers privés, au cours duquel ils viennent s'acheter une conscience écologique, parler de leurs engagements pour le climat, quand derrière il n'y a aucune politique vraiment ambitieuse qui est mise en œuvre pour limiter l'aggravation du dérèglement climatique."

Les trois ONG Oxfam, Les Amis de la Terre et Notre Affaire à Tous, accusent BNP Paribas de manquer à son "devoir de vigilance" sur les risques environnementaux et menace la banque d'une action judiciaire.

De son côté, la banque assure que la production de pétrole et de gaz ne représente plus que 1,3 % des crédits qu'elle accorde.