Paris: mobilisation pour sauver le "bar à la bouteille" immortalisé par Doisneau

Le bar du XIe arrondissement, célèbre pour son enseigne en forme de bouteille, devrait être démoli d'ici un an pour faire place nette en vue de la construction d'un square.

Sa silhouette biscornue se dresse à l'angle du boulevard Richard-Lenoir et de la rue Moufle. Sorte de phare haut de deux mètres, à l'origine réclame pour la marque de liqueur Picon, son étiquette a depuis longtemps laissé place à une peinture cramoisie anonyme, assortie à l'auvent du troquet. 

La célèbre bouteille rouge du bar "La Grosse bouteille" fait partie intégrante du paysage du XIe arrondissement depuis des années. Au point que plus personne ne sait exactement quand elle a été érigée, seulement qu'elle a été immortalisée par Robert Doisneau à deux reprises, en 1959 et 1961. Ce symbole devrait pourtant être détruit d'ici la fin de l'année.

Démolition prévue pour le printemps 2018

Le bar et l'hôtel attenant doivent être démolis au plus tard au printemps 2018, comme le rapporte Le Parisien, pour faire place nette en vue de l'aménagement du futur square Truillot et dégager la vue sur l'église Saint-Ambroise. Les travaux de construction du jardin viennent de débuter. 

Sauf que les habitants du quartier ne l'entendent pas vraiment de cette oreille. Une pétition, lancée début mars par quatre architectes et urbanistes du quartier, invite à "sauver la Grosse bouteille", "image insolite, vestige d'un Paris faubourien".

"Cette grosse enseigne, c’est (...) un peu de pittoresque, une respiration urbaine sur une jolie avenue aux alignements stricts", avance le texte. "Ce dont...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages