Paris : des militants écologistes violemment délogés d'un pont par la police

franceinfo
Des membres du collectif Extinction Rébellion ont tenté de bloquer la circulation sur le pont de Sully. Ils ont été rapidement évacués par les forces de l'ordre. 

Environ 300 militants du groupe Extinction Rébellion ont organisé, vendredi 28 juin, une opération de blocage du pont de Sully, à Paris. Ce collectif appelle à la désobéissance civile non violente contre "l'inaction climatique". Ils ont été rapidement et violemment délogés par les forces de l'ordre, comme le montrent les images réalisées sur place par des journalistes.

La manifestation, qui rassemblait des militants de tous âges, dont "des enfants et des adolescents", se voulait "festive" et s'est déroulée "en musique", relate le collectif à franceinfo. Egalement jointe par franceinfo, la préfecture de police de Paris indique que cette manifestation était non déclarée en préfecture. Extinction Rébellion précise qu'elle a simplement prévenu la police, "dans une logique de coopération et d'explication".

Deux gardes à vue

La préfecture de police ajoute que les forces de l'ordre ont demandé aux manifestants de se disperser. Devant le refus de militants de quitter les lieux, les policiers "ont effectué les sommations d'usage", précise la préfecture, avant de disperser les participants. Selon Extinction Rébellion, les manifestants ont quitté le pont et organisé un sit-in de chaque côté de l'ouvrage. Sur un des côtés, les militants se sont retrouvés "très vite encerclés" et ont (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi