Paris : une manifestation en soutien à Adama Traoré dégénère

Il est un peu plus de 21 heures mardi 2 juin quand la situation se tend aux abords du tribunal de grande instance de Paris. Des affrontements éclatent en marge du rassemblement en soutien à Adama Traoré. La police tente de disperser la foule en utilisant du gaz lacrymogène puis tire au flashball en réponse aux jets de pierre des manifestants. Des milliers de personnes sont venues dire leur colère après la révélation d’une contre-expertise médicale réalisée à la demande de la famille d’Adama Traoré. Elle met en cause les gendarmes et l’utilisation du plaquage ventral dans la mort du jeune homme de 24 ans en 2016. Manifestation interdite Son décès rappelle celui de George Floyd aux États-Unis selon la soeur d’Adama Traoré. Plus tôt, le rassemblement avait manifesté dans le calme. Interdite par le préfet de police de Paris, il a été maintenu par les organisateurs. La police a repris le contrôle du quartier du palais de justice de Paris mardi soir, affirme la journaliste de France Télévisions Nora Boubetra depuis le 17e arrondissement de Paris. Elle ajoute que la situation reste néanmoins encore tendue.