Paris Manif et récup à la Chapelle

Libération.fr

Elle est restée 20 minutes chrono, réfugiée dans le hall d’un immeuble de la place de la Chapelle pour répondre, dans un calme précaire, aux médias. L’opération récupération de Valérie Pécresse, présidente (LR) dl’Ile-de-France, n’a pas traîné. Après la publication d’un article du Parisien relatant les situations de harcèlement et d’agressions dont sont victimes des femmes dans ce quartier du nord de Paris, Pécresse est venue dénoncer la «ségrégation» dans l’espace public. Sa visite a été perturbée par une vingtaine de militants et citoyens proches des collectifs de soutien aux réfugiés (lire notre reportage sur Libé.fr). Photo Cyril Zannettacci

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

La Chapelle, une «no-go zone» interdite aux femmes à Paris ?
Réponse
Com ou sincérité, le défi des novices
212
L'Elysée assure ne pas avoir cherché à «imposer un journaliste plutôt qu'un autre»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages