Dans Paris limité à 30km/h, "ça va être encore plus compliqué"

·2 min de lecture

La presque totalité des rues de la capitale est désormais limitée à 30 km/h. Certains conducteurs déplorent déjà une circulation automobile "encore plus compliquée".

L'éternel ballet des voitures sur la place Saint-Augustin, à Paris, était lundi fidèle à lui même: rapide, nerveux, dense. La presque totalité des rues de la capitale est désormais limitée à 30 km/h. Et certains déplorent déjà une circulation automobile "encore plus compliquée". Les automobilistes laissent passer les flots de piétons et de cyclistes au feu rouge, puis redémarrent en trombe pour filer vers l'Opéra ou la place de l'Etoile, sans ralentir plus qu'avant sur un boulevard Haussmann désormais limité à 30 km/h.

"On ne le sent pas encore car ça vient d'être mis en pratique", explique Pierre Morizot, qui traverse la place à vélo pour aller travailler. "Les vélos sont de plus en plus présents, les pistes cyclables sont partout, on est très proches des voitures. Le fait de ralentir, ça permettra d'être plus en sécurité", approuve-t-il.

Si la capitale comptait déjà 60% de "zones 30", cette limite s'étend désormais à toute la ville, à l'exception d'une poignée de grands axes comme les Champs-Elysées ou les boulevards des maréchaux, qui restent à 50 km/h, et du boulevard périphérique, où la vitesse maximale autorisée est de 70 km/h.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Objectif premier: "mieux protéger, notamment les plus vulnérables, les piétons, les cyclistes qui aujourd'hui subissent des accidents mortels", a répété à l'AFP David Belliard, l'adjoint EELV à la transformation de l'espace public de la maire PS Anne Hidalgo.

Les taxis découragés ?

Mais(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles