Paris Legal Makers : un besoin criant de droit

·1 min de lecture
Le Paris Legal Makers a eu lieu lundi 6 décembre.
Le Paris Legal Makers a eu lieu lundi 6 décembre.

Un cabinet d?avocats coté en Bourse ? Il en existe, DWF Group en est la preuve. Avec une trentaine de bureaux disséminés partout dans le monde et un peu plus de 1 100 avocats salariés, ce mastodonte du droit a choisi, en 2019, de naviguer dans les mêmes eaux que celles de ses principaux clients. « Nous avons apprécié à cet égard l?aide que nous a apportée le barreau de Paris, pour notre introduction à la Bourse de Londres », plaisante sir Nigel Knowles, CEO (PDG) de cette fabrique du droit de renommée internationale. Cet ancien haut shérif du Grand Londres, ancien associé de DL pipers (autre géant du secteur), était l?un des invités des tables rondes proposées dans le cadre de la première édition du Paris Legal Makers, organisé lundi au palais Brongniart par le barreau de Paris, en partenariat avec Havas et Le Point. « Il n?y a pas plus concurrentiel que le secteur juridique. D?énormes cabinets se disputent un marché énorme et en croissance constante. Il nous faut sans cesse investir, recruter de nouveaux talents et disposer des technologies les plus sophistiquées pour offrir à nos clients des services ? en ligne notamment ? toujours plus performants. Notre entrée sur les marchés nous a permis de rester compétitif et de poursuivre notre développement », témoigne le patron de DWF, au cours d?un premier débat sur le droit et l?économie, modéré par Étienne Gernelle, directeur du Point.

À LIRE AUSSI« L?arme du droit face à la brutalisation du monde »

Un peu plus [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles