A Paris, l'annulation de permis de construire au-dessus du périphérique est confirmée

© THOMAS SAMSON / AFP

La cour administrative d'appel de Paris a confirmé jeudi l'annulation des permis de construire délivrés pour des bâtiments sur des dalles recouvrant le boulevard périphérique à proximité de la porte Maillot, à Paris. Pour les trois associations à l'initiative de la procédure, c'est une "victoire" qui va avoir des "répercussions sur tous les projets prévus le long du périphérique et dans les zones polluées", a réagi auprès de l'AFP Christine Nedelec, présidente de France Nature Environnement (FNE) Paris, l'une d'entre elles.

 

>> LIRE AUSSILa mairie de Paris renonce à des constructions controversées au pied de la tour Eiffel

La cour considère "que le déplacement des polluants issus de la circulation automobile à l'entrée et à la sortie des tunnels créés par les projets entraînera, en particulier, une augmentation de la concentration de dioxyde d'azote aux alentours", et qu'"aucune des techniques envisagées par les constructeurs n'apparaît de nature à limiter la pollution et atténuer les risques qui en résultent", indique-t-elle dans un communiqué.

Des permis illégaux

La maire de Paris avait délivré deux permis de construire pour des bâtiments de bureaux, d'habitation et de commerces sur des dalles recouvrant le périphérique à proximité de la porte Maillot: l'un à la SNC Paris Ternes Villiers, le 29 mars 2019, l'autre à la société civile de construction-vente Mille Arbres, le 30 août 2019.

 

>> LIRE AUSSIDes militants écologistes bloquent le périphérique parisie...


Lire la suite sur Europe1