A Paris, Jean-Luc Mélenchon montre ses muscles

A Paris, Jean-Luc Mélenchon a rassemblé ses soutiens, entre Bastille et la place de la République. Il a défendu l'idée d'une VIe République, avec une "constitution sociale".

Jean-Luc Mélenchon tient sa démonstration de force. Après une "marche pour la VIe République" entre Bastille et République, à Paris, le candidat de "la France insoumise" a tenu un discours d'une heure face à une foule et de nombreux drapeaux français. Dans l'équipe de l'eurodéputé, on revendique 130.000 personnes présentes. Des chiffres à prendre avec précaution, la préfecture n'ayant pas communiqué de données sur la participation à cette manifestation.

Le candidat à l'Elysée a principalement plaidé pour la fin de la Ve République, défendant l'idée d'une nouvelle constitution, "qui doit être sociale", a-t-il lancé. Ainsi, Jean-Luc Mélenchon a revendiqué une "insurrection citoyenne contre la monarchie présidentielle".

"Nous avons marché depuis la Bastille où commencent toujours les élans du peuple français", a-t-il lancé face à une foule acquise à sa cause. "Ecoutez la clameur qui monte. C'est le signal de la force du peuple quand surgit son histoire." 

Mélenchon fait scander "dégagez"

Pour Jean-Luc Mélenchon, la nouvelle constitution qu'il promet "doit être sociale". Et, pour cela, il met en lumière des premières mesures: revenir sur les cinq ans de la présidence de François Hollande, en abrogeant les lois Macron et El Khomri qu'il couvre de critiques. Il souhaite également s'attaquer aux questions de société, en inscrivant dans la Constitution le "droit au...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages